webleads-tracker

L’expérience collaborateur est devenue un vrai sujet pour les entreprises. Selon le baromètre de l’expérience collaborateur publié par Parlons RH, les fonctions RH considèrent que c’est un levier important pour assurer la performance globale de l’entreprise (66%), la qualité de vie au travail (52%) et l’attractivité des jeunes talents (39%), notamment au sein de la génération Millennials. Pourtant, encore peu d’entreprises mesurent cette expérience collaborateur en vue de déployer une politique RH dédiée.

 

Qu’est-ce que l’expérience collaborateur ?

La notion d’expérience collaborateur, inspirée de l’expérience client, désigne “l’ensemble des sentiments vécus et émotions ressentis dans le cadre de l’activité professionnelle.

Souvent confondue avec le bonheur au travail, l’expérience collaborateur est pourtant entièrement décorrélée de la vie privée, qui peut affecter le bonheur de l’employé. A contrario, il est tout à fait possible de compter des employés enthousiastes et motivés alors qu’une mauvaise expérience collaborateur est proposée par l’entreprise. C’est souvent le cas des jeunes actifs ou nouvelles recrues dont la motivation diminue ensuite en intensité.

 

Quels indicateurs faut-il suivre pour mesurer cette expérience ?

L’expérience collaborateur peut se mesurer selon des critères quantitatifs et qualitatifs. Des données chiffrées peuvent par exemple être tirées de l’évaluation de la satisfaction, du taux d’engagement, ou encore du niveau de turn-over. De manière générale, il est préférable d’évaluer l’expérience collaborateur comme un ensemble composite plutôt que comme un tout homogène :

  • Les collaborateurs disposent-ils de tous les moyens nécessaires pour remplir convenablement leurs missions ?
  • Ont-ils une perspective d’avenir et d’évolution de leur carrière professionnelle ?
  • Quel est le taux de turn-over de l’entreprise ?
  • La rémunération est-elle à la hauteur de l’expérience et des compétences de chacun ?
  • L’aménagement des bureaux est-il propice à la QVT et la performance ?
  • Quel est le nombre de congés maladie pris par collaborateur par an ?
  • La culture de l’entreprise est-elle identifiée et adoptée par les collaborateurs ?

En d’autres termes, plusieurs axes doivent être considérés lors des projets d’évaluation.

 

Politique RH centrée sur l’expérience collaborateur : une pratique en émergence ?

Bien que 71% des RH considèrent l’expérience utilisateur comme stratégique pour l’entreprise, le baromètre souligne que 73 % des entreprises n’ont pas encore mis en place de politique RH pour l’améliorer.

On note néanmoins que 35% des entreprises réfléchissaient déjà en 2018 au déploiement d’une telle politique. Même si cette pratique n’est pas encore couramment intégrée à la stratégie d’entreprise, sa prise en compte a pourtant bien l’air d’être en émergence.