webleads-tracker

La JLL s’est penchée sur la question en analysant l’impact que peut avoir l’expérience positive de travail sur le bien-être et la performance des professionnels. Plus de 7300 salariés de 40 entreprises à travers 12 pays ont été interrogés dans le cadre de l’étude Human Experience. En voici les grandes lignes.

JLL introduit son étude par une comparaison surprenante mais non pas inintéressante : celle d’un environnement de travail avec une application mobile. Tout comme l’application doit fournir des fonctionnalités utiles et ergonomiques pour créer une expérience utilisateur positive, le bureau doit mettre à disposition des outils et espaces favorisant une bonne expérience au travail. Pour être plus précis, une expérience de vie au travail positive reposerait sur 3 piliers : l’engagement, « l’empowerment » et l’accomplissement.

1- L’engagement pour booster la productivité
Un employé engagé est un employé performant. L’étude de JLL insiste notamment sur la corrélation entre l’environnement de travail, l’engagement des occupants et leur efficacité. À noter : les espaces de travail les plus plébiscités par les professionnels sont ceux où il est facile de partager et d’échanger, comme les espaces de coworking.Infographie du bonheur au travail étude JLL

2- L’empowerment pour mieux collaborer
“L’empowerment” est le développement du pouvoir d’agir dans son travail. Le management et l’aménagement des bureaux en sont les deux principaux leviers. Un management de confiance ou un espace de travail où il est possible d’être mobile permettent notamment d’accroître ce pouvoir et ainsi d’améliorer la collaboration au sein de l’entreprise.Infographie sur les espaces de travail et l'environnement de travail étude JLL

3- Être accompli pour être heureux
S’accomplir au travail permet de se sentir plus heureux. L’accomplissement au travail est notamment lié à la reconnaissance et à la possibilité d’apprendre et de booster sa créativité. Une fois de plus, le management et l’aménagement de l’espace de travail y sont pour beaucoup. C’est pourquoi des métiers dédiés au bonheur comme les Chief Happiness Officers se démocratisent et sont particulièrement bien accueillis en entreprise.Infographie de la qualité de vie au travail étude JLL

Dès lors que ces trois piliers sont correctement mis en place, l’expérience positive de travail est présente. Quoi de mieux pour collaborer avec des personnes investies, engagées et heureuses au travail ?