webleads-tracker

Le bien-être et le confort des salariés sont de plus en plus pris en compte dans les entreprises soucieuses d’offrir de bonnes conditions de travail à leurs collaborateurs. C’est pourquoi de nouveaux labels voient le jour et consacrent une place importante à l’évaluation, l’amélioration et la valorisation de la Qualité de Vie au Travail, comme c’est le cas pour le label OsmoZ lancé en mars 2018 par Certivéa.

 

Réaliser un bilan QVT avec OsmoZ Mon Profil & Évaluation

Avant même de dessiner les contours d’une stratégie QVT visant à améliorer le bien-être et l’épanouissement des collaborateurs, Certivéa encourage à réaliser une étude de l’existant.

Pour cela, OsmoZ Mon Profil propose de répondre à un questionnaire afin d’obtenir gratuitement un rapport complet et personnalisé de la qualité de vie au sein de l’entreprise. Des recommandations sont faites dans le but de concevoir un agencement du lieu de travail plus fonctionnel, en installant, par exemple, une salle de repos pour que tous les salariés aient la possibilité de se ressourcer au moment du déjeuner. Il est également possible de recourir à OsmoZ Évaluation, davantage centré sur la conception, l’exploitation, l’aménagement et l’animation des lieux de travail.

Une fois ces bilans dressés, la plateforme ISIA permet à l’entreprise de structurer l’ensemble de ses démarches QVT, afin d’assurer un suivi de ses projets et d’analyser ses performances pour préparer la demande de label OsmoZ.

 

Obtenir le Label OsmoZ de Certivéa

À destination des Responsables Ressources Humaines, Environnements de Travail et Immobiliers, le label OsmoZ propose un ensemble de solutions concrètes pour accompagner l’entreprise dans une démarche QVT efficace. L’évaluation permettant d’obtenir le label Osmoz s’articule autour de six enjeux clé :

  • Hygiène de vie : activité physique, alimentation, fatigue et sommeil, propreté et salubrité, etc.
  • Démarche collaborative : articulation à l’organisation du travail, amélioration continue, enquête de satisfaction, suivi de la démarche QVT, etc.
  • Santé environnementale : qualité de l’air, qualité de l’eau, ambiance acoustique, ambiance thermique, etc.
  • Équilibre vie privée/professionnelle : mobilité et transports, services aux utilisateurs, télétravail, rythme de travail et déconnexion, etc.
  • Communication et lien social : convivialité et cohésion d’équipe, soutien psychologique, diversité et non-discrimination, etc.

Un auditeur indépendant est en charge d’analyser le projet QVT et de partager ses observations à travers un rapport détaillé. L’entreprise peut ainsi prendre connaissance de ses points forts et de ses faiblesses, et accéder à des pistes d’amélioration suggérées par un professionnel pour animer les cadres de travail, mieux concevoir et exploiter les locaux ou encore (ré)aménager les bureaux.

 

Améliorer productivité, engagement et attractivité grâce à l’obtention du label

Le label a pour objectif de mettre en place une organisation visant à augmenter le niveau de la qualité de vie des salariés. Il certifie l’engagement d’une entreprise en faveur du bien-être des collaborateurs. Grâce à l’obtention du label, l’entreprise dispose d’un moyen de valoriser ses projets et performances.

Poursuivre une démarche QVT encadrée par un tiers certificateur permet d’améliorer efficacement la productivité de l’entreprise, notamment grâce à la mise en place d’environnements de travail adaptés aux équipes. « Je suis convaincu qu’un environnement de travail sain, avec des aménagements appropriés offrant différentes dynamiques de travail encourage l’efficacité collective » explique Thierry Grau, Responsable Environnement de travail de Carrefour.

Obtenir le label Osmoz peut par ailleurs améliorer l’engagement des collaborateurs à travers la promotion en interne des politiques mises en œuvre et permet d’attirer de nouveaux talents, en particulier les jeunes actifs de la génération Millennials. Ces derniers placent la QVT au cœur de leurs attentes professionnelles. Bénéficier d’une telle certification donne donc une longueur d’avance en termes de recrutement.